Adil Rami sort les punchlines : “A 100%, aucun attaquant ne me fait peur”

 Adil Rami sort les punchlines : “A 100%, aucun attaquant ne me fait peur”

Adil Rami a traversé une période compliquée après le sacre des Bleus en Coupe du monde. L’ancien de l’OM fait un bilan de sa carrière. 


Il y a quelques mois, Adil Rami se faisait virer de l’Olympique de Marseille pour faute grave. Ses relations avec Jacques-Henri Eyraud étaient exécrables, ce qui ne lui a pas permis de rester. Après des mois de galères, le champion du monde a rejoint le Portugal et Boavista. Le joueur de 34 ans s’est livré dans L’Equipe

L’occasion pour lui de revenir sur sa carrière : “J’aurais pu faire une plus belle carrière avec une meilleure hygiène de vie. Trop de sorties, trop de filles et je n’ai pas fait attention à mon poids […] C’est dommage car quand je suis à 100%, aucun attaquant ne me fait peur.” 

Adil Rami s’est aussi exprimé sur sa relation avec Didier Deschamps : “Pascal Planque, Claude Puel (Lille), Unai Emery (Valence, Séville) et Didier Deschamps sont mes plus belles rencontres. Deschamps, j’avais du mal avec lui au début. Je ne pouvais pas l’encadrer. Pire, je le haïssais. Maintenant, je le remercie. Quand on a gagné la Coupe du monde, je suis allé le voir pour m’excuser […] Au début, il était trop strict, ne pensait qu’au travail. J’adore bosser, mais pas H24. il faut aussi décompresser. On ne s’est pas toujours compris là-dessus.”

Voilà qui a le mérite d’être clair… 

Hadrien Rivayrand

Hadrien Rivayrand. Journaliste professionnel passionné de football. Fan de Ligue 1, Liga et Premier League. Rédacteur principal sur Topcorner.co